Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 14:13

http://leilafaitsoncinema.eklablog.com

Quelle oeuvre puissante qui tombe le masque des sociétés humaines qui sont loin d'être civilisées malgré les apparences de vies mondaines sophistiquées. La cruauté est encore très présente dans l'homme ordinaire et le cinéma sera un des moyens de nous le démontrer (comme les images dévoilées pendant le procès des lyncheurs dans le film seront des preuves difficiles à accepter par ces êtres humains qui refusent de se regarder en face).

Premier film de Fritz Lang de sa période américaine. Il s'autorise pourtant un montage avec images analogiques tel que cela se pratique en Allemagne ou en Russie. Les producteurs américains lui ont imposé un "happy end" (qui m'a fait pleurer, je l'avoue) mais j'aurais aimé voir la version de l'auteur avec une fin aussi intelligente que cruelle ; comme il en est capable. Je vais donc revenir à sa période allemande et prendre mon courage à deux mains pour regarder cette semaine le DVD du "Le testament du Dr Mabuse" qui dort dans mes placarts...

 

Partager cet article

Repost 0
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 11:36

à faire

Partager cet article

Repost 0
Published by Lila - dans Allemand 2016
commenter cet article
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 15:14
Date de sortie 17 juin 2015 (1h 33min)
Genre Drame
Nationalités TurcFrançaisAllemand

Partager cet article

Repost 0
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 14:57
mrgaga

mrgaga

Moi qui n'apprécie pas particulièrement la danse contemporaine, parce que je la trouve généralement proche d'une sensiblerie surjouée et sans puissance, le chorégraphe Ohad Naharin m'a fait changé d'avis. Sa danse allie magnifiquement la force et la délicatesse, la tenu des corps et leur lâché prise totale. 

 

Son histoire personnelle est également incroyable : avoir été l'absurde amuseur de soldats israéliens dans les tranchées, l'élève rebel de Bejar, l'epoux de Mari Kajiwara une des principales danseuses de la troupe Alvin Ailey, et être retourné en Israël pour montrer ses oeuvres passionantes et contestataires.

 

Ravie d'avoir passer un moment à côté de cet homme avant tout libre, courageux, et qui n'oublit jamais que l'humour et le jeu est ce qui nous éloignera le mieux des tentations du narcissisme. 

 

Fiche :

Date de sortie 1 juin 2016 (1h 43min)

Partager cet article

Repost 0

Lila Fait Son Cinéma

  • : Lila fait son cinéma
  • Lila fait son cinéma
  • : Les films de ma vie
  • Contact

Pour soutenir ce blog

Retrouvez-moi sur Facebook

Catégories

Liens