Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 14:49

chronIque à faire

 

Fiche :

Date de reprise 6 juillet 2016 - Version restaurée
Date de sortie 23 septembre 2009 inconnue (2h 05min)
Nationalité Américain

Partager cet article

Repost 0
Published by Lila - dans 2009
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 16:48

the-killer-inside-me.jpgAvant tout un film qui m'a moralement déçu ! Parce qu'il semble affirmer que le mal est une puissance, certes, mais sans aucun souffrance pour celui qui le répand. Le protagoniste psychopathe est beau, reconnu dans sa ville, très intelligent (il lit des livres scientifiques et joue aux échecs), et surtout il sait faire jouir les femmes. La voie off qui me permet d'être dans sa tête m'oblige à une empathie dont je ne veux pas, d'autant plus qu'elle est bizarrement sereine.

C'est la première grosse incohérence que je vois dans ce film : un psychopathe est sans doute dans un rapport au monde très tendu, et s'il tue sans compassion, je doute qu'il n'existe en lui aucune souffrance psychique. Montrer ce fou dépourvu d'anxiété  laisse penser que faire le mal n'empêche pas le bien être. Ce que je ne crois pas possible.

D'autre part, l'auteur justifie la perversité du personnage principal avec des flash-backs de son enfance montrant qu'il a lui même été maltraité. Ceci renforce le lieu commun selon lequel un enfant maltraité maltraitera à son tour, ce qui est faux comme l'a montré l'éthologue Boris Cyrulnik. Car malheureusement il n'y a pas de déterminisme qui conduit à la perversité, et un enfant ayant eu une enfance sans entrave peut devenir un adulte malsain. Lacan disait même "A sainte mère, fils pervers" !

Et j'ai relevé plusieurs incohérences de scénario qui ont renforcé mon refus de m'identifier à cette histoire : 1) Jessica Alba pleure tendrement quand il la fouette avec une ceinture 2) le clochard qui fait chanter ce psychopathe qu'il a vu tuer de sang froid deux personnes, va chercher l'argent chez lui sans aucune méfiance 3) Les policiers entrent dans la maison avec la preuve ultime de la culpabilité de Casey Afflect mais discutent plusieurs minutes avec lui sans sentir qu'il a imbibé sa maison d'essence qu'il va faire sauter (la scène d'avant montrait le protagoniste verser de l'essence et ses bouteilles d'alcool de la cave au dernier étage). Je sais qu'au cinéma il nous manque l'odorat mais le spéctateur n'a pas anesthésié son imagination !


Fiche :

Date de sortie cinéma : 11 août 2010 

Réalisé par Michael Winterbottom 
Avec Casey AffleckJessica AlbaKate Hudsonplus 

Interdit aux moins de 12 ans 
Long-métrage américain , britannique . Genre : Thriller , Drame 
Durée : 02h00min Année de production : 2009 
Distributeur : Mars Distribution 

Synopsis : Lou a un tas de problèmes. Des problèmes avec les femmes. Des problèmes avec la loi. Trop de meurtres commencent à s'accumuler dans la juridiction de sa petite ville du Texas. Et surtout, Lou est un tueur sadique et psychopathe. Lorsque les soupçons commencent à peser sur lui, il ne lui reste pas beaucoup de temps avant d'être démasqué...

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Lila - dans 2009
commenter cet article

Lila Fait Son Cinéma

  • : Lila fait son cinéma
  • Lila fait son cinéma
  • : Les films de ma vie
  • Contact

Pour soutenir ce blog

Retrouvez-moi sur Facebook

Catégories

Liens